Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » Cours Physiologie » Physiologie de la respiration : Spirométrie, Capacités et Volumes

Physiologie de la respiration : Spirométrie, Capacités et Volumes

Spirométrie et volume pulmonaire mobilisable :

La spirométrie est la mesure de l’air des différents volumes mobilisés au cours de la ventilation.
On pince le nez du sujet, on le fait respirer dans une cloche.
• Un sujet qui ventile calmement, fait une expiration et une inspiration de l’ordre de
500mL=Volume courant ou VC.
• Ensuite, on lui demande une expiration forcée (=expulsion du maximum d’air). Le volume qu’il est capable de mobiliser entre une
expiration normale et une expiration forcée =Volume de réserve expiratoire ou VRE.
• On lui demande de mobiliser le maximum d’air à l’inspiration =Volume de réserve inspiratoire ou VRI (volume entre inspiration normale et forcée).
• Au cours de l’inspiration, on peut mobiliser environ 3L. Pour l’expiration, c’est un petit peu moins: environ 1,5L.
Quand on fait une expiration forcée, le poumon n’a pas expulsé la totalité de l’air (c’est pour cette raison qu’il n’est jamais à son volume de relaxation en conditions normales!): il reste encore un volume d’air à l’intérieur
des poumons = Volume résiduel= 1,5L.

Volumes et capacités :

Le volume pulmonaire mobilisable permet de définir d’autres volumes ou des capacités :

• VC+VRE+VRI= Capacité vitale (CV), c’est-à-dire le volume que l’on peut utiliser au cours de la respiration normale et forcée.

• Quand on prend en compte le volume résiduel, on peut déterminer la Capacité résiduelle fonctionnelle, qui correspond au volume d’air qu’il reste à l’intérieur du poumon à la fin d’une expiration normale.
CRF= VR+VRE.

• Capacité pulmonaire totale: volume qu’on a dans les poumons à la fin d’une inspiration forcée CPT=CV+VR.

Leave a Reply

© 2011 Cours De Médecine · Subscribe:PostsComments ·