Subscribe:Posts Comments

You Are Here: Home » Cours Anatomie » URETÈRES

URETÈRES :

Ce sont les conduits excréteurs de l’urine depuis les reins jusqu’à la vessie.

1. ANATOMIE DESCRIPTIVE :

° l’uretère est un conduit blanchâtre, ferme, présentant un péristaltisme.
° Il mesure 25 cm, dont 15 cm sont pelviens.
° Son diamètre est de 3 à 5 mm.
° Il présente 2 rétrécissements :
              – au niveau du détroit supérieur.
              – à l’entrée de la vessie.

    1.1 – ORIGINE :

    L’uretère fait suite au bassinet (pelvis rénal). Cette zone prend le nom de jonction pyélo-urétérale (JPU). Elle est repérée par très léger rétrécissement. Elle commence au niveau du processus transverse de L2, à 4 cm environ de la ligne médiane.

    1.2 – TRAJET :

    Pratiquement vertical jusqu’à la région pelvienne, il chemine successivement dans la région lombaire, iliaque et pelvienne.

    1.3 – TERMINAISON :

    Il traverse la paroi de la vessie et se termine au niveau du trigone vésical.

Uret URETÈRES

    1.4 – ANOMALIES :
        ° de nombre : bifidité et duplicité pyélo-urétérale
        ° d’implantation : implantation ectopique (anormale), le plus ouvent d’un seul des 2 uretères dans le vagin, les vésicules séminales, l’urètre
        ° de trajet : trajet rétro-cave, avec risque de compression de l’uretère.

Ureteranom URETÈRES

2. RAPPORTS DES URETÈRES :

    2.1 – RAPPORTS DE LA JONCTION PYÉLO-URÉTÉRALE :

    C’est la jonction entre le bassinet (zone de réunion des pyélons supérieur, moyen et inférieur) et l’uretère.

        • Elle est située dans la loge rénale, noyée dans la couche graisseuse péri-rénale
        • Elle entre en rapport avec l’artère polaire inférieure qui croise la jonction le plus souvent par en avant : risque d’hydronéphrose, par compression de la jonction surtout lorsque cette artère provient directement de l’aorte.

    2.2 – RAPPORT DU SEGMENT LOMBAIRE :

        • en dorsal : le fascia iliaca et le corps du psoas.
        • en latéral :

     * bord médial sous-hilaire du rein,
     * puis au bord latéral du psoas longé par le nerf cutané latéral de la cuisse (ou nerf fémoro-cutané)
     * Vaisseaux génitaux.

        • en médial :

            * A droite :
                      ° La veine cave inférieure
                      ° Nœuds lymphatiques latéro-aortiques
                      ° Chaîne sympathique lombaire droite

            * A gauche :
                      ° Aorte, un peu à distance
                      ° Nœuds lymphatiques latéro-aortiques gauche
                      ° Chaîne sympathique lombaire gauche

        • En ventral :

            * A droite :
                      • en haut, le 2è duodénum
                      • en bas, une partie du colon droit
                      • Les anses intestinales, iléales

            * A gauche :
                      • Une partie du colon gauche
                      • Les anses intestinales, jéjunales

UreterCpe URETÈRES

    2.3 – RAPPORT DU SEGMENT ILIAQUE :

        • En dorsal : les vaisseaux iliaques :
                  * l’uretère gauche croise l’artère iliaque commune,
                  * l’uretère droit croise l’artère iliaque externe

        • En latéral :
                  * Le psoas dont il croise le bord médial
                  * Les vaisseaux génitaux

        • En médial : il reste en dedans de l’articulation sacro-iliaque, en regard de l’aileron sacré

        • En ventral :

            * A droite : la dernière anse iléale et l’extrémité de l’appendice. L’angle iléo-cæcal et le cæcum sont plus en dehors, à l’état normal.
            * A gauche : le colon sigmoïde et son méso.

    2.4 – RAPPORT DU SEGMENT PELVIEN :

    Il comprend :
        • un segment viscéral qui sera étudié avec les viscères du petit bassin
        • un segment pariétal dont les rapports son différents selon le sexe :

            * Chez l’homme, après avoir croisé l’artère iliaque commune ou externe, il descend en suivant le tronc ventral de l’artère iliaque interne, puis il suit plus préférentiellement le trajet de l’artère rectale moyenne.
            * Chez la femme, il suit aussi le tronc ventral de l’artère iliaque interne, puis il descend entre l’artère vaginale et l’artère utérine qui va bientôt le croiser (rapport essentiel de la chirurgie gynécologique).

3. VAISSEAUX et NERFS :

    3.1 – ARTÈRES :

        3.1.1 – Artère urétérique supérieure :  Provient de l’artère rénale.

        3.1.2 – Artère urétérique moyenne :  Provient des vaisseaux génitaux.

        3.1.3 – Artère urétérique inférieure : Provient de l’artère iliaque interne par l’intermédiaire de l’artère ombilicale.

    3.2 – VEINES :  Elles sont satellites des artères

    3.3 – LYMPHATIQUES :

    Ils se drainent dans les nœuds latéro-aortiques sous-rénaux et dans les nœuds qui accompagnent les artères iliaques communes.

    3.4 – NERFS :

    Ils proviennent du plexus cœliaque et gagnent l’uretère en suivant les vaisseaux

4. POINTS IMPORTANTS :

    1) La jonction pyélo-urétérale peut être comprimée par une artère polaire inférieure venue directement de l’aorte (=> Hydronéphrose).
    2) Rapport dans la région lombaire avec le psoas et surtout avec le nerf cutané latéral de la cuisse.
    3) Rapport dans la région iliaque avec l’appendice d’où possible symptomatologie urinaire lors d’appendicite.
    4) Croisement des artères, iliaque commune pour l’uretère gauche, iliaque externe pour le droit (attention lors de la chirurgie du carrefour aortique).
    5) Chez la femme, croisement des uretères avec les artères utérines (attention lors des hystérectomie).

URETÈRES sur  Cours De Medecine

URETÈRES sur  Cours De Medecine

URETÈRES sur  Cours De Medecine

Mots-clefs :

Leave a Reply

© 2011 Cours De Médecine · Subscribe:PostsComments ·